Pour une orientation positive vers le Qualifiant et l'Alternance !

Quelques points d'attention, de réflexion...et pourquoi pas des propositions d'action !

  • Les intelligences multiples sont reconnues, il s'agit de ne plus les nier ! Penser "métier" ou "technologies" qu'à partir de 15 ans, c'est gâcher des potentiels.

  • Les pays scandinaves, aux formations performantes suivant les indicateurs de l'OCDE, ont quelques atouts inspirants :

    • les filières techniques jouissent de la même considération que les filières classiques et aucun choix d'orientation n'est définitif, les passerelles sont nombreuses.

    • L'économie émergente est favorisée par un système éducatif qui valorise les compétences et l'innovation exigée par l'industrie.

    • Tout est mis en œuvre pour sauver les "décrocheurs" : formation par petits groupes, soutien scolaire. La formation par petits groupes lime les inégalités sociales.

    • Il n'y a pas de matières plus importantes et d'autres moins. Pas besoin de se focaliser sur le français ou les math. Un nombre élevés d'heures de ces cours n'est pas un indicateur de meilleures performances. La créativité, des cours de menuiserie ou de cuisine dès l'âge de 8 ans, et peu importe que l'on soit fille ou garçon, cela développe les habilités manuelles, des aptitudes citoyennes (responsabiliser les jeunes) et cela met en œuvre des notions de mathématiques, de français, ...

    • Surcharger les journées par des cours théoriques est contre-productif : pour s'épanouir un jeune doit également avoir la possibilité de pratiquer des hobbies, ..
       

  • L'Instance Bassin Formation Emploi du Brabant Wallon a émis quelques recommandations  (les voici...avec nos pistes de solutions)

IBEFE

  • L’orientation vers ces sections, la promotion des métiers, la promotion des filières techniques et professionnelles ont toute leur importance.

  • "De nombreux métiers de l’industrie sont des métiers en pénurie. Peu d’élèves, "apprenants, chercheurs d’emploi s’orientent vers ce secteur.

Solution de Synfora: Création d'un Groupe de Réflexion et de Promotion de l'Alternance (GREPAL) : des industries qui garantissent des places d'apprentissage, des tables rondes : Jeunes en mal d'orientation, apprentis, patrons, formateurs, parents, ..

Mise en ligne d'un site internet attractif sur l'alternance

Des études ont démontré l'impact des parents dans le choix d'orientation (impact souvent inconscient) : Il est grand temps d'informer les parents sur les formations en alternance, les débouchés..et surtout de faire tomber les clichés négatifs...

IBEFE

  • Les options comptant le plus d’inscriptions ne sont pas nécessairement les filières les plus porteuses d’emploi. Certaines filières de l’industrie comportent très peu d’élèves.

  • Sensibiliser et attirer les élèves qui s’orientent vers des options peu porteuses d’emploi vers des options de l’industrie.

  • Provoquer un débat sur le maintien ou non de certaines de ces options qui sont fort fréquentées, fort demandées par les élèves mais qui ont peu de débouchés.

Solutions Synfora : Développement d'activités d’initiation à différents métiers de l'industrie dès l'enseignement primaire et jusqu'à 14 ans. Valoriser les filières techniques et industrielles dès les primaires c'est lever les préjuger et susciter la curiosité, ouvrir des horizons. Ces activités doivent être réalisée par des PRO'MOBILES (des professionnels du métier qui se déplacent dans les écoles). Pourquoi ne pas penser aux profs de FP ayant perdu des heures suite aux modifications des grilles horaires du Qualifiant?

IBEFE

  • Développer une action combinée alliant « Aide à l’Orientation »-« Promotion et connaissance des métiers » Connaissance du marché de l’emploi et des réalités du travail

Source : http://www.bassinefe-bw.be/admin/ckeditor/kcfinder/upload/files/documents/RT2.pdf

  • Instagram

© 2018 par SYNFORA. Créé par G.CAMBIER

SYNFORA asbl :

Siège social : Tubize, Wallonie, Belgique

+32 497 26 49 46

synfora.asbl@gmail.com

N° Entreprise : 0699 502 533

  • Facebook